Nom de l'auteur : Ahmed Anis CHARFI

Titre : L’immersion en ligne : l’effet conjoint de l’agent virtuel et des environnements en 3D 

Mots clés : agent virtuel, environnement 3D, expérience, immersion, valeur perçue    

Résumé : Les responsables des sites marchands cherchent à favoriser l’immersion des internautes en ligne. Pour ce faire, ils intègrent de plus en plus de dispositifs de réalité virtuelle, notamment les agents virtuels et les environnements en 3D. Pour en comprendre l’intérêt, une étude qualitative et une étude quantitative permettent de mettre en évidence l’impact de ces dispositifs sur le phénomène d’immersion en ligne. Puis, d’étudier l’effet de l’immersion sur la valeur perçue de l’expérience de visite et sur les comportements des internautes. La recherche révèle l’existence d’effets significatifs des liens étudiés, elle offre alors des implications originales aux chercheurs et aux professionnels sur le plan théorique et managérial. 

 

Nom de l'auteur : Aurély LAO    

Titre : Analyse du processus d’achat en ligne :étude empirique des effets de l’imagerie mentale et de ses antécédents sur les réponses émotionnelles et comportementales du e-consommateur 

Mots clés : imagerie mentale, émotions anticipées, impulsion d’achat, intention d’achat, présentation du produit, site marchand, image et mots. 

Résumé : Cet article examine les effets de l’imagerie mentale de soi et de la présentation du produit d’un site marchand sur les réponses émotionnelles (positives et négatives) et comportementales du e-consommateur. L’analyse des contributions existantes permet d’identifier l’imagerie mentale et ses antécédents comme déterminants potentiels des réponses comportementales du consommateur. L’étude empirique menée montre ainsi que les images mentales de soi et les émotions anticipées peuvent directement influencer l’impulsion et l’intention d’achat de l’internaute. L’imagerie mentale et les réponses comportementales peuvent également varier selon le choix de la combinaison « image - mots » présente sur le site marchand. 

 

Nom des auteurs : Christel de LASSUS et Maria MERCANTI-GUÉRIN   

Titre : L’influence du dévoilement volontaire de la vie privée sur la persuasion du consommateur : le cas des blogueuses de mode 

Mots clés : blog, vie privée, exposition perçue de la vie privée, confiance, routes de persuasion 

Résumé : L’objectif de cette recherche est de contribuer à comprendre l’effet de l’exposition de la vie privée des blogueurs sur leurs visiteurs. Deux études ont été réalisées sur des blogs de mode et beauté. Une étude qualitative par entretiens auprès d’internautes utilisateurs réguliers de blogs met en lumière le rôle très important de la vie privée, qui, révélée par le bloggeur, entraine confiance et lien affectif fort avec l’internaute. Une étude quantitative permet d’évaluer l’impact de cette exposition sur la confiance à l’égard du blog, l’attitude envers le blog et envers la marque ainsi que les différentes routes de persuasion observées. Les limites et les implications managériales de cette recherche sont présentées en conclusion. 

 

Nom des auteurs : Lamia MAMLOUK et Jean-Louis CHANDON   

Titre : « Vers une meilleure compréhension du report de l’achat en ligne »    

Résumé : Cette recherche s’intéresse aux déterminants de la remise à plus tard d’un achat en ligne ultérieurement réalisé. Elle examine sept causes du report de l’achat en ligne et montre l’effet significatif de trois d’entre elles : La non-urgence, l’incertitude du besoin et le risque lié à la réalisation immédiate de l’achat. 

 

Nom de l'auteur : Laure PERRAUD   

Titre :  L’influence du format d’e-publicité et de l’intrusion perçue sur les attitudes envers le format, l’annonce, la marque et envers le site internet support 

Mots clés : format d’e-publicité, intrusion perçue, internet, publicité, attitudes, modèle de persuasion 

Résumé : Cette recherche utilise la théorie du Moi-Peau de Didier Anzieu (1994) pour définir le concept d’intrusion publicitaire perçue et le cadre théorique des modèles de persuasion pour tester si le format de publicité d’une part et l’intrusion perçue de ce format d’autre part ont un impact sur les réponses attitudinales de l’internaute. Les résultats indiquent que l’utilisation de certains formats entraîne une forte perception d’intrusion chez l’internaute. Par ailleurs l’intrusion perçue influence négativement l’attitude envers le format de publicité, l’annonce et la marque. Elle a un rôle médiateur dans les relations entre le format et l’attitude envers le format (médiateur partiel) d’une part et l’attitude à l’égard de l’annonce (médiateur total) d’autre part. 

 

Nom des auteurs : Angy GEERTS et Nathalie VEG-SALA   

Titre : Perspectives managériales et consuméristes du luxe sur internet : Des années 1990 à nos jours 

Mots clés : Internet, e-commerce, luxe, consommateurs, managers    

Résumé : Dans un monde en continuelle mouvance, l’objectif est d’analyser l’évolution des perceptions des managers et des consommateurs face à l’utilisation d’Internet dans le luxe. Sur la base d’une revue de littérature des travaux fondateurs sur ces thématiques et d’une méthodologie qualitative et quantitative, cette recherche montre une réelle accélération de l’acceptation d’Internet dans le luxe. 

 

Nom des auteurs : Angy GEERTS   

Titre : Marques de luxe sur Internet :Typologie du comportement communicationnel en ligne 

Mots clés : Internet, marques de luxe, typologie, sites web    

Résumé :L’objectif de cet article est d’apporter un éclairage sur la façon dont les marques de luxe utilisent Internet dans leur stratégie communicationnelle. La recherche se base sur une revue de la littérature des concepts de marques de luxe et d’Internet et sur la problématique de leur utilisation conjointe. Après construction d’une grille d’analyse basée tant sur la littérature que sur l’avis des experts, une analyse de contenu des sites est ensuite menée afin de proposer une typologie des marques de luxe en quatre catégories : les E-shops traditionnalistes ; les E-shops artistiques ; les Interactifs du luxe ; les Traditionnalistes purs. 

 

Nom de l'auteur : Catherine PAPETTI    

Titre :  L’offre de cadeaux en marketing : revue de littérature, renouvellement des recherches par l’approche des communautés en ligne et illustration avec le swap de cadeaux 

Mots clés : offre de cadeaux, communautés virtuelles, swap.    

Résumé : Après avoir exposé de manière synthétique et dans une perspective pédagogique, une littérature abondante sur l’offre de cadeaux en marketing, nous montrons en quoi l’intégration des communautés virtuelles peut susciter de nouveaux travaux de recherche. Nous illustrons alors notre propos par le swap, pratique d’offre de cadeaux online. 

 

Nom des auteurs : par Ibtissame ABAIDI1, Laurent MAUBISSON2 et Charlotte RANCHOUX3   

Titre :  Perception de la page Facebook d’une marque : le cas de RugbysHop et d’Air France 

Mots clés : Médias sociaux, Facebook, marques, psychométrie    

Résumé : Cette recherche s’intéresse à la perception de la page Facebook d’une marque par les consommateurs. Plusieurs dimensions permettant d’évaluer ce concept sont identifiées. L’influence de la perception de la page Facebook sur l’intention de retourner sur la page ou de la recommander à ses proches est étudiée, ainsi que le rôle médiateur de la satisfaction de la visite et le rôle modérateur de l’attitude envers la marque. Les résultats, issus de deux études empiriques, montrent que (1) les composantes permettant d’apprécier la perception de la page Facebook sont en partie spécifiques à la stratégie de communication de la marque sur ce média; (2) trois composantes (attention, légitimité, actualités) sont stables pour les marques étudiées ; (3) ces dimensions influencent positivement la satisfaction de la visite de la page et l’intention de la consulter à nouveau ou de la recommander. 

 

Nom des auteurs : Karine DEPARDON et Catherine PAPETTI    

Titre :  « Un commerçant, mes réseaux et moi faisons un geste pour sauver la planète! » Etude de la participation et rôle des réseaux sociaux numériques dans un flashmob écologique

Mots clés : Buycott, Réseaux sociaux numériques, Carrotmob, Flashmob, Eco-citoyenneté, Responsabilité sociale des entreprises

Résumé : Cet article étudie la participation du consommateur à des buycotts (actions collectives positives) organisés via les réseaux sociaux numériques (RSN). Il s’intéresse plus spécialement au carrotmob qui peut être défini comme un type de flashmob écologique. Nos résultats, issus d'une étude qualitative menée auprès de 26 participants de carrotmobs, montrent que 1) le carrotmober (participant au carrotmob) a des motivations et des caractéristiques spécifiques par rapport aux actions collectives étudiées jusqu’à présent, 2) les RSN, qui constituent pourtant l’outil numérique le plus adapté à ces actions, sont mal exploités, 3) les RSN sont toutefois susceptibles de renforcer le rôle des déterminants

instrumentaux et interpersonnels de la décision de participation au carrotmob.